Eierläset


Catégorie:
Pratiques sociales
  • Expressions orales
Canton:

Description

Le Eierläset est une ancienne coutume printanière de fécondité qui sert à chasser l’hiver ; il est organisé par les clubs de gymnastique de nombreuses communes des cantons d’Argovie, de Soleure et de Bâle-Campagne. On prépare deux pistes jalonnées chacune de 80 à 100 tas de sciure et on pose un œuf sur chacune des tas. La course oppose deux équipes, une incarnant l’hiver, l’autre le printemps. Chaque équipe est composée de plusieurs coureurs et de un ou deux gardiens. La course entre le printemps et l’hiver commence. Les coureurs vont jusqu’à l’œuf le plus éloigné, le ramassent, reviennent vite et le lancent dans le panier du gardien. Quand un œuf tombe, il faut recommencer le trajet, mais sans que le gardien puisse avoir un autre œuf. Tous les autres coureurs font de même. De plus, une épreuve spéciale ponctue chaque dizaine d’œufs. L’équipe qui la première a déposé tous les œufs chez son gardien gagne. Toutefois, il arrive qu’on intervienne pour s’assurer que le printemps l’emporte.

Dans quelques communes du canton d’Argovie, on trouve une variante avec des personnages richement déguisés comme le Schnäggehüsler, le Stächpälmler ou le Pfarrer. Ces personnages appartiennent soit au printemps, soit à l’hiver. Pendant la course, les deux groupes s’affrontent à travers des symboles poussés jusqu’à la caricature.

Galerie d'images

  • Auenstein, AG : singeries du printemps et de l’hiver pendant la course © Eieraufleser Auenstein, 2009
  • Auenstein, AG : entrée du printemps et de l’hiver à Auenstein © Eieraufleser Auenstein, 2009
  • Effingen, AG : cavalier suivi d’un coureur lors de l’arrivée dans la rue du village © Karin Janz, 2010
  • Effingen, AG : course aux œufs, avec personnages du printemps et de l‘hiver © Karin Janz, 2010
  • Effingen, AG : le «Straumuni» succombe au «Tannästler» dans la rue du village © Karin Janz, 2010
  • Frenkendorf, BL : après chaque dizaine d’œufs il y a une épreuve spéciale, ici un numéro d’équilibre avec une canne de hockey © TV Frenkendorf, 2011
  • Frenkendorf, BL : le club de gymnastique rencontre chaque année un adversaire différent, ici les pompiers © TV Frenkendorf, 2011
  • Blauen, BL : remplacer la sciure par des blocs de bois facilite la mise en place et le nettoyage © Fabian Meury, 2011
  • Wegenstetten, AG : dans la première petite course, les groupes de gymnastique mère-enfant et père-enfant s‘affrontent © Karin Janz, 2011
  • Oberhof, AG : après chaque dizaine d’œufs une épreuve spéciale demande de l’habileté © Karin Janz, 2011
  • Oberfhof, AG : certains œufs n’arrivent pas jusqu’au panier © Karin Janz, 2011
  • Effingen, AG : chaire pour le prêche à la fin de la course © Karin Janz, 2010
  • Kyburg-Buchegg, SO : préparation du trajet © Bernhard Meister, 2007
  • Kyburg-Buchegg, SO : si l’on dépose deux œufs, le trajet doit être parcouru deux fois © Bernhard Meister, 2007
  • Kyburg-Buchegg, SO : les costumes rouges et blancs des participants font référence à Soleure © Bernhard Meister, 2010
  • Auenstein, AG : singeries du printemps et de l’hiver pendant la course © Eieraufleser Auenstein, 2009
  • Auenstein, AG : entrée du printemps et de l’hiver à Auenstein © Eieraufleser Auenstein, 2009
  • Effingen, AG : cavalier suivi d’un coureur lors de l’arrivée dans la rue du village © Karin Janz, 2010
  • Effingen, AG : course aux œufs, avec personnages du printemps et de l‘hiver © Karin Janz, 2010
  • Effingen, AG : le «Straumuni» succombe au «Tannästler» dans la rue du village © Karin Janz, 2010
  • Frenkendorf, BL : après chaque dizaine d’œufs il y a une épreuve spéciale, ici un numéro d’équilibre avec une canne de hockey © TV Frenkendorf, 2011
  • Frenkendorf, BL : le club de gymnastique rencontre chaque année un adversaire différent, ici les pompiers © TV Frenkendorf, 2011
  • Blauen, BL : remplacer la sciure par des blocs de bois facilite la mise en place et le nettoyage © Fabian Meury, 2011
  • Wegenstetten, AG : dans la première petite course, les groupes de gymnastique mère-enfant et père-enfant s‘affrontent © Karin Janz, 2011
  • Oberhof, AG : après chaque dizaine d’œufs une épreuve spéciale demande de l’habileté © Karin Janz, 2011
  • Oberfhof, AG : certains œufs n’arrivent pas jusqu’au panier © Karin Janz, 2011
  • Effingen, AG : chaire pour le prêche à la fin de la course © Karin Janz, 2010
  • Kyburg-Buchegg, SO : préparation du trajet © Bernhard Meister, 2007
  • Kyburg-Buchegg, SO : si l’on dépose deux œufs, le trajet doit être parcouru deux fois © Bernhard Meister, 2007
  • Kyburg-Buchegg, SO : les costumes rouges et blancs des participants font référence à Soleure © Bernhard Meister, 2010

Références et dossier

Publications
  • Robert B. Christ: Effinger Eieraufleset. In: Brugger Neujahrsblätter 1961. Brugg, 1961, p. 15-20

  • Kurt Meuli: Schneggehüsler, Blätzliböögg und Federehans. In: Schweizer Volkskunde no. 1, vol. 28. Basel, 1938, p. 1-10

  • Ulrich Weber, Heinz Fröhlich: Aargauer Bräuche. Aarau, 1983

  • Schriftliche und mündliche Rückmeldungen von Vereinen und Gemeinden im Projekt der Kantone Aargau und Solothurn zu den lebendigen Traditionen, 2010-2011

Dossier
  • Eierläset

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 27.08.2012
    Dimension: 266 kb
    Typ: PDF