La concentration de motos d‘Hauenstein


Catégorie:
Pratiques sociales
Canton:

Description

De la mi-mars à octobre, la concentration de motos d'Hauenstein rassemble tous les jeudis des centaines de passionnés autour du restaurant «Isebähnli» à Trimbach dans le canton de Soleure. Les participants viennent de toute la Suisse, du sud de l'Allemagne, de l'Alsace et des régions frontières de l'Italie. Le « Restaurant du chemin de fer » devient la Mecque de la moto, un lieu de pèlerinage pour tous les motards de Suisse. Avec une saucisse grillée et une canette de coca-cola à la main (les commandes de bière sont rares), on regarde les motos qui viennent et qui repartent, celles qui sont au parking, on discute et on passe du bon temps. La concentration de motos d'Hauenstein existe depuis 1968, elle n'est plus aussi « sauvage » qu'on avait pu le croire un moment. Son origine remonte au début des années 1960, au restaurant « Sonne » à Buckten dans le canton de Bâle-Campagne. Mais après la mort de la tenancière en 1968, la manifestation se déplaça à l'«Isebähnli» de Trimbach. Sorti pendant la deuxième saison, le film «Easy Rider» amena une vague de nouveaux visiteurs. Le flot ne s'est pas tari depuis.

Galerie d'images

  • Le parking © Jamie Burkhalter und Tanja Coray, 2011
  • Depuis la colline qui leur est réservée, les spectateurs n’en perdent pas une miette © Tanja Coray, 2011
  • Au restaurant «Isebähnli» : on flâne sur le parking, on regarde les motos et on discute © Karin Janz, 2011
  • Toutes plus belles les unes que les autres © Karin Janz, 2011
  • On peut admirer différents modèles © Karin Janz, 2011
  • A côté du tout venant, il y a aussi des « oldtimer » ou d’extraordinaires machines telles que celle-ci © Karin Janz, 2011
  • Le coin des « oldtimer », à côté de la terrasse du restaurant © Jamie Burkhalter und Tanja Coray, 2011
  • Va et vient à l’entrée du parking © Karin Janz, 2011
  • Réaliser la bonne affaire à l’« Isebähnli » © Karin Janz, 2011
  • Le parking © Jamie Burkhalter und Tanja Coray, 2011
  • Depuis la colline qui leur est réservée, les spectateurs n’en perdent pas une miette © Tanja Coray, 2011
  • Au restaurant «Isebähnli» : on flâne sur le parking, on regarde les motos et on discute © Karin Janz, 2011
  • Toutes plus belles les unes que les autres © Karin Janz, 2011
  • On peut admirer différents modèles © Karin Janz, 2011
  • A côté du tout venant, il y a aussi des « oldtimer » ou d’extraordinaires machines telles que celle-ci © Karin Janz, 2011
  • Le coin des « oldtimer », à côté de la terrasse du restaurant © Jamie Burkhalter und Tanja Coray, 2011
  • Va et vient à l’entrée du parking © Karin Janz, 2011
  • Réaliser la bonne affaire à l’« Isebähnli » © Karin Janz, 2011

Références et dossier

Publications
  • Dominik Hess: 41. Saison eröffnet. Trimbach, 2009

  • Beat Wyttenbach: «Isebähnli». Das Mekka der Töff-Freaks. In: Der Sonntag no. 26, 3. Juli 2011

Dossier
  • Töfftreff Hauenstein

    Ausführliche Beschreibung Dernière modification: 27.08.2012
    Dimension: 261 kb
    Typ: PDF